Search here...
0
TOP
Utiliser les Patrons

Choisir sa taille de patron

Choisir sa taille de patron ne se fait pas au hasard. La première erreur à éviter est de choisir sa taille en fonction de sa taille du commerce. Vous avez déjà remarqué que dans le prêt-à-porter, votre taille varie en fonction des marques et même des modèles. Pour la couture, c’est pareil, les patrons ne se basent pas tous sur les mêmes normes de tailles. Il est donc primordial de prendre ses mensurations et de les comparer au tableau de tailles fourni.

 

Prendre ses mesures

 

prendre ses mesures

La première chose à faire pour déterminer la taille à choisir pour un patron de couture est de prendre ses mensurations. Pour cela on utilise un mettre ruban en faisant le tour des différentes parties charnières du corps. Si possible, demandez à une tierce personne de vous aider pour la prise de mesure. Se positionner debout, bien droit, et ne pas serrer le mètre ruban pendant les mesures.

mensurations

 

Le tour de Poitrine se prend en positionnant le mettre ruban sur la pointe des seins et en mesurant le tour total du tronc.

Le tour de taille se prend en positionnant le mettre au niveau de la zone la plus fine de la taille. Laquelle se situe normalement à hauteur du nombril. Mesurer le tour total de la taille.

Le tour de hanche se prend en positionnant le mettre au niveau le plus large du bassin, soit normalement en passant sur le haut du pubis. Mesurer le tour total du bassin.

 

 

Principe du choix des mesures d’un vêtement 

 

Le référentiel des mesures d’un patron sans aisance est donc celui du tableau de mesure, auquel on ajoute plus au moins d’aisance selon la coupe souhaitée. L’important est de ne pas se sentir serrée même si l’on est dans la valeur haute du tableau.

C’est pourquoi il est important d’apprendre à lire et utiliser le tableau des tailles mais également de prendre en compte les éventuels conseils taille de chaque modèle s’il y en a. Il vont vous orienter sur le fait que le vêtement soit plus ou moins ajusté et donc sur la marge que l’on a, si l’on est entre deux tailles.

Il est également important de réfléchir au rendu souhaité : ajusté ou non. Néanmoins l’aisance doit rester suffisante pour ne pas se retrouver avec un vêtement trop étroit ou inconfortable. Il est également intéressant de tenir compte de la matière utilisée. Un tissu jersey (élastique) supportera plus facilement peu d’aisance. A l’inverse un tissu chaîne et trame qui ne s’étire pas ou très peu, aura besoin de plus d’aisance pour être confortable.

 

Comment lire le tableau des tailles

 

Le tableau des tailles se base sur un standard qui forcément ne correspond pas à tout le monde. On peut se retrouver avec des mesures qui ne rentrent pas toutes dans la même colonne de taille, mais j’y reviendrai.

Tout d’abord je vais vous expliquer comment lire le tableau de tailles pour bien l’utiliser.

tableau tailles

Pour chaque taille, j’indique la mesure correspondant à chaque tour.

Bien sûr, il est rare de tomber pile sur le chiffre indiqué. Mais alors, si je fais un 85 en tour de poitrine, à quelle taille cela correspond-il ? 36 ou 38 ?

je vais prendre l’exemple du tour de poitrine, pour comprendre la lecture du tableau :

Pour la taille 34 la mesure est 79. Cela veut dire que vous êtes dans la taille 34 si votre tour de poitrine est inférieure ou égale à 79.

Si votre tour de poitrine se situe entre 79 et 83 vous êtes dans la taille 36. Entre 83 et 87, vous êtes dans la taille 38 et ainsi de suite.

Par conséquent, le chiffre indiqué dans la colonne correspond au maximum permis par la taille. Au delà, il faudra aller sur la taille supérieure.

 

Je corresponds à plusieurs tailles selon les mesures prises

 

Dans le cas où vos mesures ne rentrent pas toutes dans une même colonne de taille.

Par exemple vous faites un 34 en tour de poitrine et hanches mais un 36 en tour de taille. Il vous faudra identifier la mesure la plus importante à prendre en compte en fonction du modèle choisi.

Sur une robe trapèze par exemple, c’est le tour de poitrine qui sera déterminant. En effet le reste de la robe a une forme ample qui ne posera pas de problème de taille.

 

Les hauts 

Globalement, les hauts sont souvent ajustés aux épaules et à la poitrine et pas à la taille ni aux hanches. Ce sera donc le tour de poitrine qui primera.

Attention tout de même au style du modèle qui peut être ajusté à d’autres endroits selon le design.

Si vous avez les hanches développées par rapport aux autres mesures, il faudra quand même en tenir compte. Si par exemple vous ne voulez pas que le bas du top tombe sur les hanches, il sera peut-être nécessaire d’adapter le patron en utilisant plusieurs tailles à la découpe du patron.

Voir l’article sur : comment adapter un patron à sa morphologie.

 

Les bas 

Le tour de taille est la mesure principale à prendre en compte. Néanmoins le tour de hanches est là encore à surveiller selon sa morphologie et la découpe des modèles.

Si votre taille correspond à un 40 et vos hanches à un 38, en choisissant le 40, vous n’aurez pas de soucis pour enfiler le vêtement. Il pourra cependant y avoir un peu d’aisance au niveau des hanches laquelle pourra être corrigée si vous adaptez le patron en jouant sur les deux tailles.

Si par contre votre taille correspond à un 38 et vos hanches à un 40, il est nécessaire d’adapter le modèle. Vous devez privilégier le tour de taille et choisir le 38 pour ne pas avoir la taille qui tombe ou qui baille. Mais, dans ce cas, les hanches risquent de ne pas passer dans le 38 ou d’y être inconfortables. Il faudra, alors, systématiquement adapter le patron en jouant avec les deux tailles.

 

Pour les robes et combinaisons 

Cela dépendra énormément du modèle choisi. Il faudra déterminer les zones ajustées, et choisir en conséquence. Là encore, une adaptation du modèle est conseillée, surtout pour un modèle près du corps, sur toute la hauteur.

 

«

»

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

FOLLOW @ANCEAPARIS